Recevez le guide sur Ser et Estar

Pour tout savoir sur SER et ESTAR en espagnol !

Alphabet et prononciation

L’alphabet et la prononciation en espagnol

 

Pour apprendre une langue correctement, il faut maîtriser les éléments de base qui la composent. L’alphabet et la prononciation sont les premiers de ces éléments.

Ci-dessous, vous trouverez : 

  • une vidéo complète sur l’alphabet espagnol
  • suivie du texte de la leçon
  • ainsi qu’un support téléchargeable en format mp3 pour réécouter la leçon à tout moment ! (cf en bas de cette page). 

La vidéo

La leçon rédigée

I. L’alphabet

L’alphabet espagnol est proche de l’alphabet français mais il s’en distingue par le nombre de lettres: 29 au total, réparties en 6 voyelles et 23 consonnes, dont 3 qui lui sont propres.

Voici la liste de cet alphabet, incluant le nom des lettres. Les lettres en vert sont propres à l’alphabet espagnol.

A [a]
B [be]
C [ce]
CH [tche]
D [de]
E [e]
F [efe]
G [ge]
H [atche]
I [i]
J [jota]
K [ca]
L [ele]
LL [elle]
M [eme]
N [ene]
Ñ [eñe]
O [o]
P [pe]
Q [cu]
R [erre]
S [ese]
T [te]
U [u]
V [uve]
W [uve doble]
X [equis]
Y [i griega]
Z [zeta]

 

 

alphabet espagnol lecon lettresII. La prononciation

Si l’on considère que les lettres de l’alphabet sont des briques, la prononciation est le ciment qui permet de les assembler entre elles pour former la maison, c’est-à-dire votre connaissance structurelle de la langue espagnole.

A. Les voyelles.

-Comme en français, il y en a 6: A, E, I, O, U, Y.

Attention: le Y est parfois considéré comme une consonne!!!

-Le A, le I, le O et le Y se prononcent exactement comme en français.

Le E se prononce toujours comme le É français. Si nous reprenons ensemble quelques noms de lettres issus de la liste précédemment donnée, [ele] se prononcera [élé], [efe] se dira [éfé] et ainsi de suite pour tous les E présents dans la liste! En effet, le E muet n’existe pas en espagnol.

Le U se prononce comme le OU français. [Uve doble] se prononcera donc [ouvé doblé].

Lorsque vous entendrez un Espagnol parler français, vous remarquerez qu’il a des difficultés à prononcer notre E muet et notre U. La raison en est simple: ces sons-là n’existent pas en espagnol! Prononcer correctement les mots “jeux” ou “musique” est une torture pour nombre d’Hispaniques.

B. Les consonnes.

Les consonnes B, D, F, H, K, L, M, N, P, Q, T et X se prononcent comme en français. Du coup, le H ne se prononce pas !

-A noter, le cas particulier du W qui n’est pas une consonne espagnole mais anglaise. Il n’existe aucun mot en espagnol pur commençant par W. Les rares termes débutant par cette consonne sont des mots anglais adaptés à la prononciation espagnole. Le W se prononcera alors comme le son OU français. On dira [Ouashington] pour Washington.

-On distinguera ensuite les consonnes “à prononciation unique” et les consonnes “à prononciation variable”. Les deux expressions sont entre guillemets car je les ai inventées et elles ne sont pas répertoriées comme appellations officielles.

1. Les consonnes “à prononciation unique”.

Ce sont les consonnes dont la prononciation reste identique quelle que soit la voyelle qui les suit.

Le J est en fait une sorte de 2ème R dans la langue espagnole. C’est un R raclé. Imaginez que vous ayez un poil dans la gorge: le son que vous allez produire en raclant votre gorge pour essayer de le faire sortir sera exactement le même que celui du [jota] espagnol!

-Le R est un R roulé. Le son de ce R est exactement le même que celui du pigeon qui roucoule! Comme ce n’est pas facile à reproduire, imaginez que devant le R, il y a un L: à force de répétition, le roulement du R vous viendra naturellement.

Le S se prononce comme dans “assiette”. C’est un son franc et massif. Ne cherchez pas le son correspondant au S de “asile”: il n’existe pas en espagnol.

Le V se prononce toujours comme un B. En reprenant l’exemple de la lettre [uve doble], la prononciation complète sera [oubé doblé].

Le Z se prononce comme un S zézayé, c’est-à-dire avec la langue entre les dents.

2. Les consonnes “à prononciation variable”.

Ce sont les consonnes dont la prononciation change selon la voyelle qui les suit.

Le C se prononce avec la langue entre les dents devant E et devant I. Il se prononce comme un K devant A, O et U. Voici un tableau qui récapitule tout cela:

C+E = SZE
C+I = SZI
C+A = KA
C+O = KO
C+U = KU

Le G se prononce comme le [jota] espagnol devant E et devant I. Il se prononce comme dans “garer” devant A, O et U. Voici également un tableau de synthèse:

G+E = RE
G+I = RI
G+A = GUA
G+O = GUO
G+U = GU

C. Les consonnes propres à l’espagnol.

Comme indiqué au début de cette leçon et en vert dans le tableau de l’alphabet, il y a 3 consonnes qui n’existent qu’en espagnol: CH, LL et Ñ.

Ce sont trois consonnes à part entière. Elles ne se découpent pas et ont autant d’importance que les autres consonnes.

Le CH se prononce comme le mot français “tchèque”. On prononcera donc [ache][atche].

Le LL se prononce comme un Y. [Elle] se dira alors [éyé]

-Le Ñ est un N surmonté d’un signe ressemblant à une petite vague qu’on appelle un tilde. Ñ se prononce GNE, comme dans le mot français “gagner”. [Eñe] se dira donc [égné].

Le support audio

Téléchargez le fichier audio au format mp3 en cliquant ici.

(Clic-droit puis “enregistrer sous”)

1 réflexion sur “Alphabet et prononciation”

Les commentaires sont fermés.