Recevez le guide sur Ser et Estar

Pour tout savoir sur SER et ESTAR en espagnol !

Les principales difficultés des français en espagnol

Vous rencontrez quelques difficultés pour apprendre et/ou progresser en espagnol. Bonne nouvelle, vous n’êtes pas le/la seul(e)!
Dans la leçon d’aujourd’hui, Valéria nous indique quelles sont les principaux pièges rencontrés par les français qui souhaitent apprendre l’espagnol. Ainsi vous découvrirez les notions sur lesquelles vous devez être particulièrement vigilant(e) si vous souhaitez pratiquer l’espagnol !

Les principaux pièges à éviter

Les terminaisons en o/a

La difficulté majeure pour apprendre l’espagnol tient à sa similitude avec le français. Je m’explique : les deux langues sont proches l’une de l’autre ; et c’est pour cette raison qu’il est très tentant de transformer les français en espagnol en rajoutant aux mots les terminaisons « a » (pour le féminin) ou « o » (pour le masculin). Cela peut fonctionner parfois, mais pas toujours !

Par exemple, le mot « thème» ne se traduit pas « temo» mais « tema». Et bien qu’il soit masculin, on dit « un tema, el tema».

La traduction littérale

On a parfois aussi la tentation de traduire littéralement certaines expressions et cela donne parfois des résultats inattendus.

Par exemple :

  • L’adolescence= « L’âge bête » ce serait littéralement « la edad tonta » mais en espagnol on dit « la edad del pavo » (« L’âge du dindon »).
  • « On coupe la poire en deux » c’est littéralement « cortamos la pera en dos » mais en fait il faut dire « Encontramos un punto medio » (“nous trouvons un milieu”).
2 verbes “être”

Les verbes « ser » et « estar » : on utilise deux verbes pour dire « être » et c’est une chose unique, parmi les langues romanes. Seulement l’espagnol fait la distinction entre :

  • l’être permanent avec ser (consulter notre leçon à ce sujet en cliquant ici)
  • l’être temporaire avec estar (consulter notre leçon à ce sujet en cliquant ici)
Les prépositions

Les prépositions (« en », « dans », etc) représentent un défi dans toutes les langues je crois, parce qu’elles sont bien différentes dans leurs significations et leurs usages. Les prépositions le plus difficiles pour le français sont « por » y « para » au lieu de « pour » et « par » mais ils ne sont pas toujours interchangeables, et ils ont des usages très spécifiques, qu’on verra dans une prochaine leçon.

Les verbes irréguliers (diphtongue, affaiblissement et alternance, etc.)

Les conjugaisons de verbes qui changent d’écriture comme : pedir (demander)=> « yo pido » et huir (fuir) => « yo huyo ».
Ainsi que les verbes irréguliers qui doivent être appris par cœur ! Pour plus d’info, vous pouvez accéder à nos leçons sur les verbes irréguliers: cliquez ici pour accéder à la 1ère leçon (et suivez les liens en bas des leçons pour accéder aux suivantes).

Accents et intonations

Pour finir, les accents en espagnol sont aussi compliqués à apprendre, de même que la prononciation (la fameuse RR) et l’intonation en espagnol parce que les francophones ont la tendance de mettre l’accent à la fin de la phrase. « Quiero el aguá » « Vamos a mi casá », au lieu de « Quiero el agua » « Vamos a mi casa »

Ça y’est vous connaissez les principaux pièges!

Maintenant que vous connaissez les principaux pièges à éviter, vous allez pouvoir y être plus vigileants et devriez ainsi progresser en espagnol plus facilement !

Bon courage et à la prochaine ! Ánimo y nos vemos en la próxima clase !

 

Recevez le guide sur SER et ESTAR

en espagnol !

Un fichier .pdf à conserver et/ou imprimer